Costa Croisieres Costa Croisieres

Toutes les
Croisières Costa

CLASSER PAR PRIX
CLASSER PAR DURÉE
Destination
Durée
Date de Départ
Navire
Costa Croisieres

NEWSLETTER
Recevez nos meilleures offres chaque semaine :
Entre Venise et la Grèce
Croisière Méditerranée 8 Jours / 7 Nuits

Départ : Trieste / Italie
Navire : Costa Deliziosa
Escales : Trieste, Katakolon, Athènes, ,Heraklion, Bari, Trieste


949€
à partir de
759 €

La Croisière Les Escales Photos / Video


  ESCALESARRIVÉEDÉPART
J1 - Trieste - Frioul- - Italie -18h00
J2 - En mer--
J3 - Katakolon - Grèce08h0017h00
J4 - Athènes - Grèce09h0018h00
J5 - Heraklion - Grèce08h0018h00
J6 - En mer--
J7 - Bari - Italie07h0013h30
J8 - Trieste - Frioul- - Italie 09h00-
Plan de navigation


 Jour 1 - Trieste - Frioul- - Italie

Ville située sur l’Adriatique et proche de la frontière slovène, Trieste doit son développement à son port qui rivalise avec celui de Venise depuis le Moyen-âge. Durant la domination autrichienne, la ville est reliée à Vienne par le train en 1857. Dès lors, Trieste attire de plus en plus d’artistes ou de personnalités comme Murat et Charles X, Nelson et Lady Hamilton, Verdi, Elizabeth d'Autriche et Maximilien de Habsbourg, qui y firent construire le magnifique château du Miramare. Ce n’est qu’en 1921, après la Guerre, que la ville sera rendue à l’Italie.

Ville cosmopolite et tolérante, Trieste héberge tous les groupes ethniques et tous les mouvements religieux y disposent d'un lieu de culte spécifique. De la place de l'Unité d'Italie à l'arc de Riccardo, de la colline de San Giusto au théâtre Verdi, Trieste déploie ses avenues bordées d'immeubles élégants, ses palais néoclassiques, comme autant de vestiges d'une ancienne grandeur. La poésie des lieux, le mélange gracieux des styles architecturaux, la mer, le chant des mouettes, les odeurs de la cuisine de bord de mer et les fragrances des cafés torréfiés séduiront immédiatement le visiteur.


 Jour 3 - Katakolon - Grèce

Les origines du petit port de Katakolon remontent à la moitié du XIXe siècle. Le port joue bien sûr un rôle important dans la mythologie grecque étant donné sa proximité au site d’Olympie, qui aurait été choisi par Zeus comme lieu de culte pour que les Grecs puissent s’y recueillir en son honneur.

C’est également dans le territoire d’Olympie que naquirent les Jeux Olympiques. Il est encore possible de voir, à l'intérieur du vaste espace qu’est le stade d’Olympie, les lignes de départ et d'arrivée des courses. Le musée local retrace l’histoire de la région tout comme la superbe sculpture connue sous le nom de 'l’Hermès de Praxitèle', riche d’histoire.


 Jour 4 - Athènes - Grèce

Haut lieu de la mythologie grecque, Athènes est devenue une véritable mégapole. Ses origines remontent à une époque bien lointaine, où les Dieux se disputaient virulemment la ville. C’est Athéna, à qui la ville doit son nom, qui devint la déesse de la ville, puisqu’elle apporta une solution à ces litiges grâce à la sagesse qui la caractérise. Aujourd’hui les infrastructures de la ville rivalisent sans difficulté avec les autres capitales européennes. Athènes peut effectivement se targuer d’avoir accueilli les Jeux olympiques en 2004.

La visite de la ville doit incontestablement passer par l’Acropole, le lieu central de la civilisation grecque puisqu’il fut le premier temple dédié à Athéna. L’Agora, le centre névralgique de la ville, les halles, le grand marché couvert de la cité antique ainsi que les puces de Monastiraki sont également des étapes indispensables à la découverte de la ville. Poursuivez ensuite votre visite au Musée national et terminez la journée dans le quartier Psiri, où les nuits sont animées.

Non loin de la capitale, à Cap Sounion, le temple de Poséïdon domine la mer Egée et offre un panorama magique lorsque le soleil se couche.


 Jour 5 - Heraklion - Grèce

Héraklion est depuis 1972 la capitale de l'île de la Crète. La ville, en plus de son traditionnel vieux port, de ses imposants remparts vénitiens, de l'arsenal où l'on construisait autrefois les galères et du fort complètement restauré, propose des excursions à ne pas manquer.

A proximité, il est en effet possible de découvrir l’histoire de la ville dans le palais minoen de Knossos, découvert par Sir Arthur Evans au XIXe siècle. Ce site regorge de richesses archéologiques exposées dans le musée archéologique, où une importante collection d’objets minoens vous attend.

La ville s’est également fait un nom grâce à quelques-uns de ses illustres habitants dont le célèbre écrivain Nikos Katzanzakis ainsi que le peintre Domenikos Theotokopoulos, aussi connu sous le nom d’El Gréco. Le marché d’Heraklion permet de découvrir les produits locaux, que vous pourrez également déguster dans les nombreuses tavernes de la ville et des environs. Enfin, vous vous prélasserez sur le sable chaud des plages de la région.


 Jour 7 - Bari - Italie

Bari, ville et port des Pouilles sur la Mer Adriatique du Sud, se divise en deux parties, la Città Vecchia et la Città Nuova. Bari a été annexée par l'Empire romain au IIIe siècle avant J-C. et à travers les âges, elle fut un Emirat arabe, et fut conquise par les Lombards, les Byzantins et les Sarrasins. Ancienne base de la flotte de l'Empire romain, la structure urbaine de la vieille ville s’est développée autour de la cour Catapan.

Entourée de murailles construites au XVIe siècle, Bari fut une ville importante au Moyen-âge, et elle a gardé son caractère médiéval, avec ses petites ruelles, ses escaliers tortueux, sa magnifique Cathédrale St-Sabin, qui date du XIIe, la Basilique St-Nicolas, d'un style roman apulien, le Château de Frédéric II, qui date du XIIIe siècle, le Palais du Sedile dei Nobili, la 'piazza Mercantile' et la colonne de la justice.

De nombreux musées peuvent combler votre curiosité, dont le musée archéologique et les jardins botaniques. La ville propose toute sorte d’activités et plusieurs discothèques égailleront vos soirées.


 Jour 8 - Trieste - Frioul- - Italie

Ville située sur l’Adriatique et proche de la frontière slovène, Trieste doit son développement à son port qui rivalise avec celui de Venise depuis le Moyen-âge. Durant la domination autrichienne, la ville est reliée à Vienne par le train en 1857. Dès lors, Trieste attire de plus en plus d’artistes ou de personnalités comme Murat et Charles X, Nelson et Lady Hamilton, Verdi, Elizabeth d'Autriche et Maximilien de Habsbourg, qui y firent construire le magnifique château du Miramare. Ce n’est qu’en 1921, après la Guerre, que la ville sera rendue à l’Italie.

Ville cosmopolite et tolérante, Trieste héberge tous les groupes ethniques et tous les mouvements religieux y disposent d'un lieu de culte spécifique. De la place de l'Unité d'Italie à l'arc de Riccardo, de la colline de San Giusto au théâtre Verdi, Trieste déploie ses avenues bordées d'immeubles élégants, ses palais néoclassiques, comme autant de vestiges d'une ancienne grandeur. La poésie des lieux, le mélange gracieux des styles architecturaux, la mer, le chant des mouettes, les odeurs de la cuisine de bord de mer et les fragrances des cafés torréfiés séduiront immédiatement le visiteur.